Ils l’ont fait !!

Ce dimanche après-midi nos jeunes piranhas faisaient face à un Everest en affrontant Antony favori logique du championnat. Ceux-ci arrivaient invaincus et forts de deux victoires sommes toutes aisées face à nos couleurs lors des tournois de brassage d’excellence en début d’année. Tous ces éléments démontraient l’immensité de la tâche à laquelle devait faire face notre jeune équipe et faisait craindre un scénario compliqué et que nos jeunes ne soient réduits qu’aux rôles de figurants et de victimes expiatoires.

Premier quart temps (3-4)

Nos adversaires démontraient d’entrée combien la tâche allait être rude pour notre équipe en prenant les commandes du match. Antony montrait sa qualité de nage et sa force de frappe. Cependant, nos valeureux piranhas ne s’en laissaient pas compter et avec réussite et un certain talent s’accrochait au score. Michal, plein d’audace et de technique, permettait à nos couleurs de ne pas se laisser décrocher.

 

Deuxième quart temps (1-3)

Malgré la bonne volonté de l’ensemble, Antony se détache inexorablement dans ce second quart temps se nourrissant des imprécisions chelloises et de leur difficulté à résoudre l’équation défensive proposée par nos adversaires sous forme d’une défense de zone hermétique. La réussite fuyait nos couleurs, Rubens et Charly n’arrivant pas à conclure des face à face avec le gardien. Cependant, après un bel enchaînement collectif, Charly ajuste une belle passe décisive qui permet à la pause de ce match à ses équipiers de ne pas être totalement décrochés.

 

Troisième quart temps (3-6)

Après un début de période où nos protégés se rapprochent au score sous la houlette de Diego, ceux-ci subissent un terrible contre coup physique. Plus personne ne propose de solutions aux porteurs de balle et notre portier Julius malgré quelques arrêts de grande classe voit la foudre s’abattre sur ses cages. L’écart se creuse et la messe semble dite. Pierre officiant au coaching cet après-midi essaie de  trouver les mots salvateurs pour remobiliser ses joueurs. Il insiste sur l’état d’esprit et la nécessité de refaire les efforts ensemble.

 

Quatrième quart temps (7-1)

Le match qui se déroulait, alors, dans une certaine torpeur et semblait se diriger vers une issue inéluctable, prend alors une tournure totalement irrationnelle. Nos jeunes montrent plus d’intensité au pressing et mettent le feu aux quatre coins du bassin. Diego se révèlent l’artificier en chef et permet à l’écart de se réduire. Nos adversaires pensant déjà avoir la victoire en poche montrent de plus en plus de signes d’inquiétudes. C’est à ce moment que Lucien le capitaine au grand cœur de cette équipe entre en action offensivement. Il provoque systématiquement des exclusions adverses sur ses rentrées vers la pointe. Sur un tir à mi-distance et un but de renard des surfaces met son équipe aux basques du leader qui perd de plus en plus de sa sérénité et de sa superbe. Nos jeunes galvanisés et transcendés finissent par prendre la tête sur un but de Rémi. Le public plongé dans une certaine léthargie depuis le début de match croît l’exploit réalisable, la folie s’est emparée du bassin et nos jeunes entrevoit la victoire. Nos adversaires ont du mal à garder leurs nerfs mais arrivent à recoller au score sur un pressing gagnant. Pierre prend un temps mort, Chelles a la balle de match. Rémi tient la balle et voit Rubens démarqué. Cependant, le verrou adverse se referme et récupère la balle. Le dernier contre est pour Antony mais Julius toujours intraitable dans les moments décisifs sort la balle de match. La partie s’achève sur un score de parité qui a un goût de victoire pour nos jeunes chellois. Le public salue l’engagement de nos jeunes gladiateurs avec une ovation bien méritée.

Score final 14 – 14

En conclusion, cet après-midi a basculé dans un scénario totalement improbable tout autant en raison de l’abnégation de nos jeunes piranhas que d’une certaine suffisance du leader qui pensait avoir partie gagné. Le quatrième quart temps restera longtemps dans les mémoires de cette équipe qui doit s’en servir de référence mais aussi retenir les leçons de certaines hésitations et d’une fin de troisième quart temps qui a failli ruiner tous leurs efforts.

 

Bravo à tous nos jeunes et rendez-vous à Fontainebleau pour une nouvelle confrontation qui s’annonce elle aussi tout aussi ardu. Mais à cœur de Piranhas vaillant, rien n’est impossible !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.